- Accueil
- Presentation
- Bilan
- Nos activités
- Les membres
- Nos partenaires
- Nos locaux
- Media
- La galerie
- Nos vidéos
 
- Bulletin d'adhésion
- Nos coordonnées
- Nous ecrire
- Faire un don
 
- Les choses à faire
- Le chevreuil
- Le hérisson
- La chauve-souris
- L'écureuil
 








Le hérisson

1.Définition

Le hérisson européen (Erinaceus europaeus) est une petite espèce de mammifère omnivore de la famille des Erinaceidae. Le hérisson d'Europe est répandu en Europe, y compris la Russie d'Europe

2.Description

Son corps, long de 22 à 27 cm, haut de 10 à 15 cm, est entièrement recouvert de piquants creux qui sont des poils transformés. Sa masse varie énormément avec les saisons et selon l'abondance de la nourriture, de 500 g à plus de 2 kg. Il est commun dans toute l'Europe.
Sa durée de vie normale est de 7 à 10 ans. Mais actuellement, un hérisson a une espérance de vie de moins de deux ans. Le taux de mortalité des jeunes hérissons est très important (un quart à la dispersion et plus de trois quarts dans la première année). Son déplacement est bruyant quand il se déplace dans la végétation.
Cet animal, aux mœurs nocturnes, se déplace beaucoup mais, en cas de danger, s'immobilise et se roule en boule en hérissant ses piquants. De ce fait, il paie un lourd tribut à la circulation automobile.
Le hérisson adulte possède entre 5 000 et 7 500 piquants. Ils sont en fait des poils de 2 à 3 cm de long, de couleur variable, à la base généralement brune. Ils sortent de la peau par trois, chacun dans une direction différente. Creux en leur centre, donc très légers, ils présentent une cannelure externe qui renforce leur solidité et les rend pratiquement indéformables et incassables. Ils sont coudés à la racine, et peuvent par conséquent être pliés ou dépliés sur le corps de l'animal par des muscles striés situés le long du corps. Lorsqu'il se croit en sécurité, le hérisson a des épines bien lissées, peignées vers l'arrière.
À la moindre alerte ou bruit suspect, il dresse ses épines très rapidement. Si la menace se précise, il penche sa tête en avant et protège sa tête et ses pattes. À ce stade il n'est pas encore complètement en boule, car il doit continuer de surveiller ce qui se passe.
Il ne se met en boule que quand on le touche et peut rester dans cette position pendant des heures sans la moindre fatigue. À ce stade, la tête dépasse encore de la boule d'épines, mais se trouve contre le sol, donc inaccessible

3. Habitat

Au centre :
Nous plaçons les hérissons dans des enclos spécifiques, ce sont des nids à double étage ( protection pour se mettre à l’abris). Nous leur mettons de la paille ainsi qu’un lit de feuilles.

4. Alimentation

Au centre :
- croquettes chiens et chats
- boîte pour chats
- œufs
- lait pour chatons pour les bébés (mais toxique pour l’adulte )

Accueil :
Nous diagnostiquons leur état, si besoin nous les faisons examiner par un vétérinaire. Ensuite nous les pesons (ce que nous poursuivrons à faire tous les 2 jours).

Alimentation dans la nature
Le hérisson se nourrit principalement de petites limaces et de petits escargots, dont la coquille fait moins de 18 millimètres de diamètre, pour pouvoir les avaler en une seule bouchée. Il peut aussi se nourrir de lombrics, de carabes, de chenilles, d'araignées, et parfois des grenouilles, lézards, jeunes rongeurs, oisillons, œufs, charognes (poissons inclus), ou de fruits et de champignons.
Comme il se nourrit de vers, d'araignées, d'œufs, de charognes et d'insectes de jardin, le hérisson est considéré comme un auxiliaire des jardiniers
Le hérisson ayant une vue très basse, il se sert surtout de son odorat et de son ouïe fine pour chasser. Il est par exemple capable d'entendre un ver de terre se glissant sous les feuilles mortes.

5. Remise en liberté

Nous essayons, si possible, de les relâcher dans l’endroit où ils ont été trouvé ou dans des champs loin des habitations et des routes.


© Sauve Qui Plume (version actuelle : 1.0) 2007-2016 - Tous droits réservés